AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  



 

Partagez | 
 

 Drew Pherson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edurya
Admin
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 05/03/2008

Personnage
Année d'Etude: 4ième
Don: Chieur professionnel
Matières étudiées:

MessageSujet: Drew Pherson   Dim 25 Juil - 3:37:01


Pherson Jaclyn
...........................................Drew

feat Kerri Russel


    crédit


idendity card
    ▌NOM - Pherson
    ▌PRÉNOMS - Drew
    ▌AGE - 15 ans
    ▌DATE && LIEU DE NAISSANCE - 10 Août 1992 à Londres
    ▌ANNÉE SCOLAIRE A POUDLARD - 5ième année.
    ▌NIVEAU SCOLAIRE - moyen à bon
    ▌NATIONALITÉ - Anglaise
    ▌SANG - Mêlé.


    ▌BAGUETTE - 32,3 cm en bois de Surreau ( symbole du cycle de la vie, mort, fin, et renaissance. ) avec une plume de Vivet doré.
    ▌EPOUVANTARD - Un lézard
    ▌PATRONUS - Lapin bélier
    ▌DON - Diabétique

      ▌CAMPS -
      ▌ORIENTATION SEXUELLE - Hétéro
      ▌MIROIR DE RISED - Le souhait le plus profond de votre personnage. Ce qu'il verrait dans le miroir si il se trouvait face à lui.
      ▌MAISON SOUHAITEE - Poufsouffle
in my head
    ▌DES CRIPTION CARACTERE - Drew est une jeune fille enjouée, aimable et gentille en règle générale et pas seulement avec ses amis. Elle peut se montrer serviable si ce geste ne lui coûte rien, par contre si cela doit avoir une contrepartie pour elle, il faudra négocier. Serviable ne signifie pas forcément stupide...

    C'est également une adolescente amicale au contact assez facile, elle aime rencontrer des gens et discuter avec eux pour s'en faire des amis. Malheureusement, elle aime un peu trop parler ce qui la rend très bavarde et incapable de garder un secret malgré tous ses efforts. Ce qui la chagrine énormément, parce que même si elle ne le fait pas exprès, elle ne s'en sent pas moins coupable d'avoir trahi la confiance d'autrui.

    Malheureusement pour Drew elle est munie de deux pieds gauches... Elle est d'une maladresse exquise et s'emmêle les pieds régulièrement pour aller embrasser son grand ami de toujours : le sol. Enfin, après tant d'année à se connaître, ils peuvent se permettre ces familiarités...

    Sa maladie la rend quelque peu lunatique des fois, surtout lorsqu'elle est fatiguée ou que son taux de sucre est par trop élevé... Elle peut se révéler obnubilé et parfois somnolente ce qui l'empêche de prêter attention à ce qu'on dit autour d'elle.

    Elle est une grande gourmande mais... de salé. L'excès de sucre lui étant proscrit, Drew se régale à grignoter fromage et saucisson, chips ou autres gâteaux d'apéritif.

    Drew aime lire et apprendre, aussi passe-t-elle beaucoup de temps parmi les livres qu'elle a appris à respecter et à apprécier.
    Elle dévore tout ceux qui lui tombe sous la main surtout depuis qu'elle a appris qu'une des complications possibles de sa maladie était la cécité.
    Sa grand-mère l'a initié très tôt à une de ses propres passions : le dessin. Au fil des années, Drew a affiné son coup de crayon et arrive aujourd'hui à reproduire des paysages avec une grande minutie et justesse. Elle n'est pas mauvaise en portrait également mais ce qu'elle préfère dessiner sont des scènes du quotidien. Il n'est pas rare de trouver en haut de ses parchemins de cours à au dos, quelques petits croquis de ses camarades de classe.

    Drew n'aime pas blesser les autres et les rendre malheureux, même lorsqu'elle ne le fait pas exprès.
    Elle déteste par dessus tout la trahison, pour elle on se doit de se montrer loyal et constant envers ses amis et ceux que l'on aime. On doit pouvoir faire confiance.
    Drew a très peur de perdre la vue, pour elle cela signifierait la fin de nombreuses activités et plaisirs qu'elle aime faire...
    Et elle ignore pourquoi mais elle a une phobie irraisonné des lézards. Heureusement à Poudlard elle n'en voit pas beaucoup...

    ▌PRINCIPALES QUALITES -Gentille - Généreuse - Altruiste - Aimable - Amicale - Confiante - Spontanée -
    ▌PRINCIPAUX DEFAUTS - Bavarde - Maladroite - Collante - Naïve - Impulsive - Remuante -


live your life

    Drew est ce qu'on appelle une miraculée. Par deux fois elle a failli naître trop précocement pour survivre. A quatre mois d'abord, ce qui a valu à sa mère un arrêt de travail définitif jusqu'à l'accouchement, puis à 6 mois, où elle fut contrainte de rester alitée jusqu'à la naissance de l'enfant. Trop pressée de découvrir la vie, Drew a finalement pointé le bout de son nez le 10 Août avec un petit mois d'avance. Mais cela n'a pas été le seul tour qu'elle a joué à ses parents durant la grossesse de sa mère. Pudique, elle se débrouillait pour toujours tourner le dos lors des échographies afin de cacher son sexe. Ainsi la surprise  resta entière jusqu'à sa naissance et c'est aussi ce qui lui valu son prénom : Drew. Il pouvait tout aussi bien convenir à une fille ou à un garçon.

    La naissance d'une fille fut fêtée dignement, surtout depuis le temps qu'ils l'espéraient. Il faut savoir que sa conception avait déjà été une opération délicate et que par deux fois sa mère avait porté un foetus qu'elle avait perdu. Elle était un peu l'enfant de la dernière chance... Une sorte de miracle.

    Mais les miracles cela se paie...


    Sa mère étant d'origine moldue, Drew est née dans un des hôpitaux de la ville de Londres. 5 jours après sa venue au monde elle le quittait pour rejoindre son père, William Pherson, sorcier d'origine moldu et son frère aîné, Matthew Pherson, qui avait également fait aptitude de certains pouvoirs sans savoir alors s'ils seraient suffisant pour intégrer la prestigieuse école de Poudlard... ( Drew vit d'ailleurs aujourd'hui dans un appartement de Londres. Ses parents gagnent un honnête salaire d'employés. Mais le coût de son traitement vient sérieusement grever le budget du ménage.
    Ils ne roulent pas sur l'or, mais les salaires de leurs parents leur permettent de vivre convenablement, sans excès. Elle a un peu d'argent de poche mais rien de bien extravaguant, de quoi s'acheter quelques babioles durant les sorties ou une plume et du parchemin quand il faut remplacer les siens... )


    Ainsi commençait sa petite vie. Comme tout bébé qui se respecte, les premiers mois de sa vie se résumèrent à des pleurs, manger, dormir et se faire changer et laver... La période des dents fut assez douloureuse à passer, et pas seulement pour elle. Mais Drew était déjà une personne communicative il était donc normal que sa famille sache à quel point elle avait mal. Et pour compatir il faut subir, aussi ne laissait-elle que peu de répit à sa famille qui lui tenait compagnie dans ses longues nuits d'insomnie douloureuses. D'autant plus que Drew était ce qu'on appelait une enfant précoce, à 6 mois perçaient ses premières dents, à 7 mois ses premiers signes de magie apparaissaient, à 9 mois elle ébauchait ses premiers pas et s'amusait à escalader le living de ses parents.

    Combien de fois sa mère a-t-elle du la décrocher d'une étagère et la reposer au sol sous ses réprimandes ? Elle a arrêté de compter après la 10ième frayeur du genre. Mais Drew savait bien qu'elle ne craignait rien elle... Quand elle tombait, elle rebondissait au sol. Si, si, c'est vrai ! Elle avait même testé deux fois.

    Spontanée et Joyeuse Drew était une enfant pleine de vie, faisant la joie de ses parents et la plus grosse catastrophe ambulante selon son cher frère. Mais elle le lui rendait bien... Elle était casse-cou, remuante et depuis qu'elle savait marcher sa mère ne pouvait la laisser une minute sans surveillance sans qu'une bêtise n'arrive ou qu'elle ne se fasse mal.

    A ses un an, le congé de maternité de sa mère prit fin, Drew fut donc confié à sa grand mère la journée tandis que ses parents reprenaient avec bonheur le chemin de leur travail. Son père était un employé un employé du ministère et sa mère travaillait dans une banque moldue. Son frère allait à l'école, de ce fait elle se retrouvait toute seule avec sa mamie qui dû montrer bien de la patience et du courage pour canaliser le sac d'énergie qu'était Drew.

    Drew se révéla assez tôt une enfant studieuse et qui aimait apprendre. Pour l'occuper et accaparer son attention, sa grand-mère lui apprenait toute sorte de choses, les chiffres, les animaux, les jours de la semaine. Sur ses petits livres, Drew lui faisait répéter inlassablement les couleurs, les objets de la maison, les fruits, les nombres pour les mémoriser... Tout ce que sa curiosité insatiable avait envie de connaître. Aussi à 3 ans, parlait-elle parfaitement et convenablement...

    Drew se dépensait tellement qu'elle demandait très souvent de l'eau, très très souvent... Et quand on boit autant, forcément on va souvent faire pipi... C'était tout au moins les explications logiques qui venaient à l'esprit de la grand mère. Heureusement que Drew avait été propre assez tôt.

    Puis Drew fut en âge d'aller à la petite école. Pour son plus grand bonheur par ailleurs, elle avait tellement hâte de se faire des copains et des copines pour jouer. Ce qu'elle réussit d'ailleurs à merveille grâce à sa gentillesse et son entrain naturel. Elle restait tout aussi vivace et rares étaient les soirs où elle ne revenait pas avec une écorchure, un bleu ou un autre bobo, il faut dire que son sens de l'équilibre était particulièrement sous-développé... Mais cela n'inquiétait pas outre mesure sa famille qui connaissait la nature remuante de leur fille... Et puis cela finissait toujours par guérir...

    Seulement au fil de l'année, cela mettait de plus en plus de temps à cicatriser... Plus de temps que la normale... Les mois passaient et Drew s'affinait, la croissance chez certains enfants se faisait par période, aussi qu'elle ne fut pas la surprise pour les parents de Drew de constater qu'en 6 mois, contrairement à ce qu'ils avaient cru, la petite fille n'avait pas pris un centimètre...
    Pourtant elle était moins potelée qu'en début d'année, c'était qu'elle avait du grandir...
    Grandir... ou maigrir...
    Avec tout ce qu'elle mangeait ??  Impossible !
    Et pourtant...

    Comment une telle perte de poids avait-elle pu leur échapper ??? A la voir tous les jours ils ne s'en étaient pas rendus compte mais les chiffres parlaient et ils étaient alarmant. Rassemblant tous les symptômes, le pédiatre les envoya faire des examens complémentaires qui révélèrent que Drew était diabétique.

    William Pherson insista alors pour faire examiner sa fille par les médicomages. Jusque là, la famille Pherson s'était contentée de faire appel aux médecins moldus, ceux-ci suffisant largement pour guérir les petites maladies ou bobo du quotidien. Mais au vue de ce qu'on leur avait expliqué sur cette maladie, il préférait consulter les guérisseurs de son monde... Mérédith Pherson fut trop heureuse d'accepter, espérant que d'un tour de magie comme le faisait si souvent son mari avec sa baguette, ces médico-sorciers pourraient guérir leur fille...

    Drew subit alors de nouveaux examens, les médicomages étaient confiants, les petites maladies moldues se soignaient très facilement généralement.
    Ils déchantèrent rapidement...

    Le diabète insulino-dépendant provenait, chez Drew, d'une défaillance génétique. Anomalie qui se situait malheureusement au delà de leur compétence... Pour la guérir ils auraient dû toucher à ses gènes et les manipuler et à cet âge la, il était beaucoup trop tard pour se faire. Cela dépassait de loin leur connaissance et leur savoir faire malgré les progrès fait ces dernières décennies, que cela soit en sorts, en enchantements, en métamorphose ou en potion... Rien n'y ferait...

    Ils pouvaient cependant lui faciliter la vie et alléger les contraintes... Les piqûres d'insuline furent remplacées par une potion à prendre tous les matins. On lui fournit également quelques fioles de secours pour la journée au cas ou son taux de sucre varierait trop subitement... Et pour connaître son taux de sucre, plutôt que de se piquer pour analyser le sang ou un autre des gadgets électroniques moldus qui ne marcherait qu'à moitié dans le monde sorcier, on apposa sur Drew un tatouage magique.

    Un serpent s'enroula autour de sa cuisse, se mordant la queue ; lorsqu'il était vert, c'était le signe que tout allait bien, quand il passait à l'orange, son diabète commençait à augmenter et quand il virait au rouge et se resserrait sur sa cuisse c'est qu'il était temps de boire sa potion...

    Drew allait devoir suivre un régime alimentaire strict et qui devrait varier chaque jour en fonction de ses émotions, ses activités... Mais à cinq ans, comment être autonome dans la gestion de la maladie ?

    Cette maladie allait conditionner toute sa vie.


    Voila quel était le prix du miracle de sa naissance...


    Aussi même si ses parents la surveillait attentivement, si ses instituteurs étaient prévenus et faisait attention, les accidents glycémiques furent fréquents tout au long de son enfance... Drew était suivi à présent par un médicomage et jusqu'au début de l'adolescence, elle fit de fréquents séjours à l'hôpital sorcier de Londres... Jusqu'à ce qu'elle prenne mesure de l'importance de bien gérer sa vie et sa maladie si elle ne voulait pas mourir trop jeune...  Jusqu'à ce qu'on lui fasse prendre conscience que si elle voulait aller à Poudlard comme cette lettre l'y invitait elle devait devenir autonome.

    Ayant très envie de rejoindre son frère à Poudlard et surtout de rencontrer d'autres sorciers comme elle, Drew se força à mûrir pour pouvoir s'assumer toute seule. Elle s'employa dès son arrivée à se faire de nouveaux amis, les anciens n'ayant pu la suivre dans ce monde dont ils ignoraient jusqu'à l'existence.

    Avec le temps et l'expérience Drew avait constaté que dès lors qu'on connaissait sa maladie, ses amis avaient tendance à la voir autrement... Ils ne s'en rendaient généralement pas compte, ou ne le faisait pas exprès mais quelque chose dans leur comportement changeait irrémédiablement... Or elle voulait qu'on l'apprécie ou qu'on la déteste pour elle-même, pas qu'on ai pitié d'elle. Aussi fit-elle le choix de cacher sa maladie, même si son dossier médical l'avait suivi à Poudlard. Seul l'infirmier, son frère et elle étaient au courant. Durant 5 ans elle s'employa, à masquer tout ce qui pourrait mettre la puce à l'oreille à ses comparses, son frère la couvrant parfois. Et quand on sait à quel point elle est bavarde et incapable de garder un secret c'est un véritable exploit qu'elle a accomplit !

    Durant 5 ans, Drew s'efforça d'être une bonne élève malgré ses capacités moyennes, mais elle le comblait avec l'acharnement au travail et la soif d'apprentissage que lui avait communiqué sa grand-mère étant petite. Elle se fit des amis, se fâcha avec d'autres, tomba amoureuse et eut même son premier chagrin d'amour... Durant 5 ans, Drew vécu dans cette école sans jamais que son secret ne soit trahi. L'infirmier était devenu son meilleur ami et l'aida plus d'une fois à trouver des excuses plausibles à ses absences ou ses petits bobos liés à sa maladie.

    Elle pensait qu'il en serait toujours ainsi... Elle se trompait...



Me and my Illness



    • La maladie de Drew

      Drew est atteinte d'une maladie incurable aussi bien dans le monde sorcier que dans le monde moldu puisqu'elle a été détecté trop tard par le premier et que le second n'a pas les compétences pour...
      Diabète Insulino dépendant de type 1
      Elle l'a de naissance, c'est une des complications de la grossesse de sa mère. Mais ils ne s'en sont réellement aperçus que l'année des trois ans de Drew. Il a fallu plusieurs mois d'examens avant d'établir le diagnostic.

      Drew n'a pas eu à apprivoiser ce don mais surtout apprendre à vivre avec ses contraintes. Une potion à boire tous les matins, un dosage de sucre à surveiller constamment avec son tatouage, un régime alimentaire strict, des potions de secours à avoir toujours sur soi en cas de "grandes" émotions...

      Sa vie n'est pas simple actuellement mais enfant elle était encore plus compliquée. En effet comme tous les enfants, elle avait souvent bien d'autres choses en tête, comme la belle voiture rouge que Jack lui avait prêté, ou le nouveau tobogan du square qu'elle mourrait d'envie d'essayer surtout qu'il faisait deux bosses !!! Ces impératifs étaient surtout l'apanage des adultes responsables de son entourage. Ayant eux aussi parfois d'autres chose à penser. Les accidents furent nombreux, d'autant plus dans la période où on cherchait la meilleure potion à donner à la petite fille. Pas assez forte... Trop forte... Le caractère de Drew n'aidait pas, la où il aurait fallu une petite fille sage, constante, elle, elle était tout l'inverse, courant partout, escaladant tout et n'importe quoi, se faisant de grosses frayeurs, Drew maltraitait son corps mais surtout était une enfant pleine de vie...

      Il fut finalement établi qu'au vue du caractère de Drew une potion constante ne pourrait être créée cela serait donc au médicomage qui la suivait de la constituer toutes les semaines après avoir fait un contrôle de routine. En entrant à Poudlard, ce travail fut dévolu à l'infirmier de l'école.



    • Drew et sa maladie

      Drew est malade. Pour elle cela veut tout dire, ce n'est ni un don ( où alors ils ont un drôle d'humour chez les dieux sorciers ) ni même une malédiction. ( Elle n'a jamais été assez méchante pour mériter une malédiction selon elle. ) C'est un accident, quelque chose qui arrive et elle fait avec, cela aurait pu être pire... Après tout elle n'a qu'une potion à prendre chaque jour, un joli tatouage sur la cuisse qui fait coool et certes des visites régulières à l'infirmerie, mais jusque là ce n'était pas trop dérageant... Après tout, elle aurait pu mourir à la naissance, alors elle estime qu'elle s'en tire bien.

      Surtout que cette maladie ne représente une menace que pour elle, le diabète n'est pas une maladie contagieuse. Il ne peut donc pas être transmis, ni même provoquer d'éclat de magie tout cela se passant dans son sens. Le seul danger est pour elle. Et c'est bien suffisant...

      Cette maladie a conditionné toute sa vie et à forgé également sa personnalité. Drew n'aurait pas été si avide de croquer la vie et de profiter de toutes ses merveilles si elle n'avait pas cette épée de Damocles au dessus de la tête. Qui sait combien de temps lui reste-t-il avant que cela ne s'aggrave et qu'elle perde la vue ou pire la vie ? Alors autant ne pas perdre une minute pour la vivre et brûler la chandelle par les deux bouts. En restant un minimum prudente, il ne s'agirait pas de la raccourcir par des bêtises irresponsables, elle ne voudrait pas laisser ses amis et sa famille... Surtout qu'ils se sont toujours montrés présents et d'un soutien inestimable quand elle fait sa tête de grognon les mauvais jours de la maladie.

      Pour Drew, ouvertement, si elle pouvait se débarrasser de cette maladie elle ne s'en porterait que mieux. Après tout qui voudrait être malade ? Au fond, elle se sentirait démunie si elle guérissait du jour au lendemain. Elle a appris à vivre et à apprivoiser cette maladie, elle pourrait presque dire qu'elles sont devenues amies.



    • La maladie et le jeu

      Cette maladie va conditionner toutes les possibilités de jeu de Drew. Elle va me permettre de créer du jeu quel que soit le contexte, par des accidents glycémiques. Les multiples facteurs pouvant influer sur l'état de Drew va également rendre les interaction avec les autres personnages plus intéressantes. Chaque rencontre va la marquer et la faire évoluer, positivement ou négativement, elle ne pourra en négliger aucune. Cela laisse également plusieurs portes de sorties ou leviers pour utiliser ou embarquer mon personnage dans les besoins des scénarios ou autre à Poudlard...

      Je ne voulais pas d'un réel "don" sachant qu'ils sont généralement très prisés, je préfère les laisser aux nouveaux arrivant. En ayant essayé bonne quantité je voulais trouver autre chose d'original qui me permettrait de garder un personnage simple tout en ayant une excuse me permettant de créer du jeu.

      De ce fait, j'ai conditionné toute la vie de Drew par rapport à ce "don". Pour moi un don influence forcement toute la vie d'un personnage, de ce fait il devient indispensable au rp du personnage puisque sans sa maladie, le personnage de Drew n'a plus de réelle raison d'exister et toute son histoire tombe à l'eau.



    • La maladie côté moldue et dans le jeu

      Cette maladie est une forme de diabète sucré qui apparaît le plus souvent de manière brutale chez l'enfant ou chez le jeune adulte. Il se caractérise par une émission d'urine excessive, une soif intense et un appétit anormalement augmenté. Il a aussi pour conséquence un amaigrissement malgré une prise de nourriture abondante, une hyperglycémie (c'est-à-dire excès de glucose dans le sang) accompagnée d'une haleine «de pomme reinette» caractéristique.

      Elément que l'on peux retrouver dans la petite enfance de Drew comme symptôme sans que cela n'ait éveillé les soupçons de sa famille en premier...

      Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune ( Attaque et destruction de cellule normalement présente dans le corps humain ) dans 90% des cas qui aboutit à la destruction des cellules sensées contrôler et réguler le taux de glycémie dans le sang par la fabrication d'Insuline.

      Les diabétiques de type 1 doivent donc s'injecter de l'insuline plusieurs fois par jour tout au long de leur vie et manger de manière équilibrée. Cet équilibre glycémique étant précaire, traitement et alimentation varient au jour le jour en fonction des circonstances (activités, émotions, horaires, maladies, etc.). Le diabétique se doit donc d'être autonome dans sa gestion de la maladie.

      Le monde sorcier ( et surtout ses potions ) permettant une avancée dans les techniques de soins des maladies, j'ai choisi d'alléger les contraintes de la maladie de Drew en remplaçant les piqûres d'Insuline toute la journée par une potion à prendre le matin. Elle reste contrainte de faire attention à son alimentation et de surveiller son taux de sucre. Et elle a en permanence deux potions "plus légère" sur elle afin de pallier à tout problème survenant brusquement.

      Le taux de sucre chez le diabètique est normalement contrôlé soit par des bandelettes avec la sueur qui en prenant une couleur spécifique indique le taux de sucre... Soit par la ponction d'une goutte de sang par une aiguille et introduite dans un petit appareil qui l'analyse.
      L'appareil était électronique, il ne pouvait fonctionner à Salem.
      Les bandelettes : Drew est trop distraite et pense souvent à autre chose, cela aurait occasionné des accidents trop nombreux par rapport à son caractère, puisqu'il faut "penser" à faire ce test régulièrement ou dès qu'on ne se sent pas bien
      J'ai donc créé le tatouage magique d'alerte, librement inspiré d'idées d'autres joueurs pour représenter d'autres dons ( merci Margaux et Isabeau ) Sa couleur indique les phases où Drew en est. Vert tout va bien, Orange : à surveiller ( manger quelque chose, se calmer, aller se reposer ), rouge : danger - potion à prendre de toute urgence et visite à l'infirmerie pour contrôle obligatoire.

      Ce moyen de contrôle prévient les symptômes suivant qui ressurgissent à chaque accidents dû à une carence en insuline.
      - Troubles digestifs : douleurs abdominales, nausées.
      - Troubles respiratoires : difficulté respiratoire ample et profonde.
      - Troubles neurologiques : obnubilation, somnolence.
      - Des signes débutants de déshydratation.

      Drew subit des contrôles réguliers à l'hôpital sorcier pour surveiller l'évolution de la maladie. Ses analyses sont concentrés sur deux points essentiellement :
      - La glycosurie : Mesure de la quantité de glucose dans les urines. Chez une personne saine, elle est nulle.
      - L'hyperglycémie : Excès de sucre dans le sang. Elle doit être compris entre un certain taux pour les gens sains, elle est excédante chez les diabétiques.

      Des signes cliniques persistants chez Drew:
      - Polyurie : Il n'est pas rare de voir Drew aller au toilette. Elle a constamment envie de faire pipi...
      - Polydipsie : Elle boit tout le temps, ayant en permanence une bouteille d'eau sur elle. Du coup, pas étonnant qu'elle ait toujours envie de pisser ( dixit ses copines )
      - Polyphagie :  Ou comment se faire traiter de goinfre par ses amies et susciter la jalousie en ne prenant jamais un gramme... Si elles savaient... Drew a tout le temps dans son sac des barres chocolatés, des crackers ou tout autre petit biscuit salé.
      En fait on la taquine souvent en disant qu'elle est constamment prête à partir pique niquer ou goûter...  

      Aggravation de la maladie :
      Les virus, agressions infectieuses (pulmonaire, urinaire, dermatologique) doivent être traité immédiatement chez Drew car la présence d'un tel facteur aggrave le diabète qui, lui même, aggrave le facteur déclenchant. De ce fait le moindre Rhume peut devenir une affaire d'état et être soigné aussitôt. Ce qui fait que sa mère s'affole souvent dès le premier éternuement...

      La cause exacte de la maladie n'est à ce jour pas connue.




you. you and you.
    ▌PSEUDO - PRENOM - H
    ▌AGE - /
    ▌AVATAR - Kerri Russel
    ▌CODE -
    ▌PRESENCE - 4/7
    ▌COMMENT AVEZ-VOUS CONNU II* - /
    ▌DERNIER MOT - Yattaaaaaaaaaaaa !!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldantarya.superforum.fr
 
Drew Pherson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Drew McIntyre
» Custom Drew McIntyre !!!
» MASS EFFECT (Tome 1) REVELATION de Drew Karpyshyn
» MASS EFFECT (Tome 2) ASCENSION de Drew Karpyshyn
» Drew Mcintyre à la WWE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldantarya :: Chapitre 3 :: Role-play :: Personnages-
Sauter vers: