AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  



 

Partagez | 
 

 Ava Anikeïevna Lipovsky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edurya
Admin
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 05/03/2008

Personnage
Année d'Etude: 4ième
Don: Chieur professionnel
Matières étudiées:

MessageSujet: Ava Anikeïevna Lipovsky   Mer 30 Juin - 8:01:08

Ava, Anikeïevna Lipovsky
5ieme Année








x Иσм & Pяéиσм : Ava, Anikeïevna Romanovitch

x Дgε & Ðαтε כε Иαissαи¢ε : 15 ans ?

x Ċłαи : Boïard
..............

x Sαиġ : Pur

x Øяiġiиε : Fille de Comte, / Duc

x Ŧεмρéяαмεит : Prétentieuse - Perspicace - Impatiente - Parfaite - Obstinée - Franche - Polie - Compréhension rapide - Autodidacte - Commère - Ambitieuse - Honnête - Douillette - Fidèle

" Mes dames, avec tout le respect que je vois dois, vos bavardages m'ennuient, aussi je vous souhaite le bonsoir et vous dit à demain." Et sans plus de cérémonie, je me levais pour quitter la pièce en gratifiant d'un sourire ou d'un signe de tête, les personnes présentes. Certaines s'offusquaient encore de ma franchise, elles feraient mieux d'en faire usage plus souvent, elles seraient moins perturbées lorsqu'elles y font face. Les autres s'y étaient habituées et finissaient par apprécier cette qualité qui était mienne.

Mentir est de toute façon un exercice que je n'apprécie que peu, même si j'en suis parfaitement capable. Il m'oblige cependant à un effort de mémoire que je ne suis pas disposé à fournir pour quelque chose d'aussi futile et encombrant que le mensonge. Et puis la vérité est bien souvent plus dérangeante et déstabilisante, alors pourquoi se priver d'en faire usage ? Non, je préfère largement garder ma mémoire libre et l'exercer pour retenir les potins et ragots qu'on me rapporte. J'aime bien être au courant de tout, je dois l'avouer.

Et cette chère Candy est plus qu'intarissable sur le sujet. Dommage qu'il faille séparer le bon grain de l'ivraie. Mais vous savez ce que l'on dit... Dans tout mensonge il y a une part de vérité, il suffit juste de découvrir laquelle et de l'exploiter. Et je dois avouer également que je ne suis pas mauvaise à ce petit jeu... Les gens sont tellement transparents... Surtout quand ils ne se savent pas observés, on peut comprendre et deviner beaucoup de choses à les regarder discrètement. Choses que l'on peut exploiter ensuite.

A mon sens le savoir confère une puissance non négligeable. Et j'aime le pouvoir. J'aime donner des ordres et qu'ils soient exécutés sans discution. Je déteste perdre mon temps. Hélas c'est souvent le cas, je dois inlassablement répéter et expliquer les mêmes choses avant que ces esprits lents finissent par comprendre le génie de mon plan. Et malheureusement c'est la moitié du temps trop tard. Cela m'insupporte au plus haut point. Comment ne peuvent-ils pas comprendre quelque chose d'aussi simple en un claquement de doigts ? Ont-ils tous pris une potion de ralentissement mentale ? Ils me disent impatiente, moi je dis que ce sont eux qui sont lents. Et comme je n'abandonne jamais, je peux passer des heures à tenter de leur faire entendre raison. En vain parfois.

Enfin, c'est avec soulagement que je quittais ces péronnelles, toutes les informations intéressantes avaient été dites de toute façon. Et puis elles allaient revenir sur ce débat stérile où aucune n'apportait de réel arguments : Réformiste ou Conservateur. Chacune se contentant de rapporter ce que leurs chers parents leur avait dit sans réellement y mettre du sens ou avoir tenter par elle-même de comprendre les tenants et les aboutissants de chaque côté.


Ici sera décrit le caractère et la personnalité de votre personnage, ce qui fera qu'il réagit de telle ou telle façon face à une situation donnée, sa manière de se comporter avec les autres, ami ou ennemi. Ce qu'il aime, ce qu'il déteste, ses valeurs et sa manière de voir le monde et les autres. (Attention cependant aux contradictions, un personnage ne peut pas être ordonné et bordélique par exemple).


x Ðεs¢яiρтiσи Pнysiqμε : Chaque matin le miroir me renvoie l'image d'une belle femme. Pas la plus belle, pas aussi parfaite que je l'aurai souhaité ou ma mère voulue, mais belle. Je suis plutôt fine de constitution mais pas assez grande à mon goût. Ma chère maman dit que cela me donne un petit côté fragile qui pourrait séduire un homme en lui donnant envie de me protéger. Personnellement je bénis plutôt la tenue de rigueur à l'académie qui me permet de porter des bottes à talons et ainsi me rehausser de quelques bons centimètres. Je déteste devoir lever les yeux pour rencontrer ceux de mon interlocuteur et j'apprécie encore plus de devoir les baisser pour ce faire.

Petite et fine donc... Et je ne peux même pas compenser en prétendant avoir de "jolies formes". Certes, je ne suis pas aussi plate qu'un scrout à pétard mais heureusement qu'il existe des sorts très confortables et discrets qui permettent de faire illusion et de donner un peu plus de volume à tout ça. Tout artifice est bon à prendre pour paraitre à son avantage après tout... Et si ces sorts ont été inventés ce n'est certainement pas pour rien ! Et puis, une nouvelle fois, heureusement que la tenue de l'institut aide bien à mettre tout cela en valeur...

Pas assez grande, fine et poitrine menue. Cela aurait pu être pire... J'aurai pu être française !

Heureusement mes cheveux arborent cette belle couleur blonde qui sied tant aux russes. Ma mère n'est guère satisfaite sur leur longueur mais pour une fois nous ne sommes pas du même avis. Leur longueur me convient magistralement Elle me permet toutes les fantaisies que je souhaite sans jamais me gêner de trop. Non, cette mi-longueur s'arrêtant à mes épaules est en tout point parfaite. Surtout qu'ils ne sont pas totalement raides et font parfois quelques petites vagues. Lutter contre cela avec des cheveux plus longs aurait juste été un enfer, surtout vu comment ils sont fins. Et puis il parait que les hommes n'aiment pas les cheveux trop longs, ils finissent par s'y coincer la main quand ils la passent dans nos cheveux tenté par leur aspect soyeux et brillant.

Enfin, je n'ai pas trop à me plaindre de mes cheveux, en plus ils encadrent mon visage et l'allonge quelque peu, ce qui n'est jamais négligeable. Non pas qu'il soit rond, mais si je regarde plus attentivement et de plus près j'ai l'impression qu'il a conservé quelques rondeurs de mon enfance et... UN SPOTTT ???!!!! Par Odin comment ce phare rouge a-t-il atterri sur mon teint de pêche ??!! Moi qui ait une peau si claire et si parfaite ! On ne voit que lui en plus ! C'est une absolue catastrophe, je ne peux sortir de ma chambre ainsi !! Certes, il va vite disparaître, mais quand même !!

Juste sur le côté de mon nez en plus. Je n'ai pas un nez gros bien que je l'aurai préféré plus petit et en trompette plutôt que droit. Cela m'aurait donné un air mutin et espiègle naturel - mère dit que cela séduit les hommes - mais je ne voulais absolument pas de ce bouton qui défigure mon beau visage et attire l'attention ailleurs que sur mes yeux clairs. La partie de mon anatomie que je préfère d'ailleurs. Ils ne sont pas d'un vulgaire marron comme on peut en trouver ailleurs, sur des millions de filles, mais ils ont cette nuance qui permet de les qualifier de chocolat doré. Oui, une bien étrange appellation mais je n'en vois pas de meilleure pour désigner leur couleur. Parfois, lorsque le soleil se met à briller au dessus de l'académie, en de vraiment rares occasions et que la luminosité crue tombe sur mon visage, ils apparaissent comme deux perles d'or incandescentes. Et ce n'est pas tout le monde qui peut se vanter de ce phénomène.

Cela permet de faire oublier ma bouche trop grande et mes lèvres pleines. Curieusement cela semble pourtant attirer de plus en plus ces messiers. Je ne sais pas ce qu'ils s'imaginent, mais ils vont continuer à imaginer longtemps je peux vous l'assurer quand je vois avec quel air ils regardent cette partie de mon visage. Enfin, si je veux voir le bon côté des choses, on ne peut rater mon sourire vu qu'il me mange la moitié du visage quand je gratifie mon interlocuteur d'un. J'aime beaucoup les dispenser comme des récompenses et si je veux qu'elles aient de la valeur, elles doivent se faire rare, aussi je ne souris réellement que peu souvent. Je me contente juste d'étirer brièvement mes lèvres le plus souvent.

Assez contemplé comme cela, j'ai une troisième guerre mondiale à déclarer et elle ne va pas se mener toute seule ! A nous deux boutons de malheur ! Je jure qu'avant la fin de cette minute tu auras été totalement annihilé !




x Ŧαiłłε & Pσiכs : Merci de rester logique en proportions avec l'avatar choisi... James McAvoy ne peut pas faire 1.90m et Hugh Jackman 1.52m...

x Siġиεs Pαятi¢μłiεяs : Tatouages, cicatrices, yeux vairons etc... Tous ces petits détails qui font que votre personnage se démarque physiquement des autres.

x Дvαтαя : Billy Piper

x Hisтσiяε :
Vous savez ce que l'on dit sur la curiosité ? Qu'elle amène des ennuis, qu'elle blesse les gens, que c'est un vilain défaut.. Et bien tout est vrai ! Je le sais parce que je le pratique depuis de nombreuses années maintenant, mais là n'est pas la question. Tout est vrai et surtout la première assomption, parce que présentement je me trouve dans une de ces bouses de dragons, j'ose même pas vous la raconter et tout est dû à ma curiosité et à cette idiote de Candy Rathon qui écoute vraiment n'importe quoi... Ça m'apprendra à ne pas faire une recherche théorique avant d'aller vérifier ce qu'elle dit par la pratique... >_< Je crois que j'ai rarement été dans les ennuis comme maintenant. Même la fois où j'ai convaincu mon frère de faire boire de la chaux chaude à notre gouvernante n'était pas aussi grave. Oui, bon c'est sûr, avouée comme cela, la faute semble terrible et nous fait passer mon frère et moi pour deux horribles monstres. Mais il faut remettre cet épisode dans son contexte...

Nous avions, humm... Laissez-moi compter, 6 et mon frère 3... Oui c'est cela, 6 et 3 ans. Mon frère a toujours été faible de caractère et allez savoir pourquoi ne jure que par moi. Ce qui m'arrange bien il faut le dire, mais je reviendrai sur ce point plus tard. Bref, nous étions réellement jeunes et innocents à cette époque et notre gouvernante venait de nous lire un compte pour enfant, à propos d'un goûter avec un kneezle en retard et un chapelier fou. Bien entendu, j'ai décidé de préparer cet après-midi là un gouter pour nous trois où nous pourrions recréer le comte à notre façon... Mais nous étions trop jeune et mère a refusé que nous empruntions le service en porcelaine de chine de la famille sous prétexte que nous pourrions le casser. J'étais si en colère !! Comment osait-elle prétendre cela alors que je prenais toujours soin de mes affaires ? Mon frère à la rigueur, je pourrai comprendre, il était dans sa période brise tout, mais moi ! J'avais promis de faire attention à Vikenti et un simple sort aurait pu réparer tout dégât. Mère venait juste de gâcher notre après-midi et la formidable idée que j'avais eu ! Contrariée, j'avais décidé que tout le reste serait alors parfait ! Nous aurions du vrai thé dans nos tasses et nous ne ferions pas seulement semblant avec des gobelets vides. J'étais allé en cuisine réclamé le service du dimanche, ce qu'on m'avait une nouvelle fois refusé, mais je ne m'étais pas laissé faire et j'avais piqué une de ces crises que ma magie avait opéré toute seule – ce n'était pas la première fois – et la vaisselle désirée était finalement venue se poser dans mes mains tendues, prêtes à la réceptionner. Fière j'étais remontée dans notre salle de jeu pour tout mettre en place en entraînant mon frère avec moi. Je lui avait confié une mission : récupérer le thé. Ce dont il s'était parfaitement acquitté.

Mon frère à cette aptitude incroyable d'obtenir ce qu'il veut à chaque fois, en parlant des heures bien souvent, mais il est incapable de prendre une décision sans mon avis. Ce dont je suis réellement flattée mais n'en suis guère étonnée. J'ai toujours réussi à établir une opinion avisée et objective et il me semble tout à fait normal que je mette cette qualité à son service, après tout il est l'héritier même si je suis née la première. Mais je suis une femme et en Russie, les femmes n'héritent pas. Elles ont un autre rôle à tenir ce que j'entends faire à merveille pour mon futur mari et mon frère. Nous discutons régulièrement pour échanger nos opinions, en fait, je parle le plus souvent et il écoute ce que j'ai à dire. De temps en temps il oppose des arguments pertinents mais j'arrive toujours à le faire se ranger à mon sentiment. Et je suis plus que satisfaite de cette relation que nous entretenons et je compte bien la faire perdurer au delà de mon mariage et surtout du sien. Aucune Comtesse, Duchesse ou autre femme ne prendra ma place au côté de mon frère. Je suis son premier conseiller et lorsqu'il héritera je le serai encore ! Mais revenons à notre histoire.



La partie la plus importante de la fiche de personnage devant comporter les évènements majeurs de la vie de votre personnage depuis sa naissance jusqu'au moment présent.
  1. Sa naissance (Les conditions de sa venue au monde, était-il un enfant désiré, un "accident", etc...)
    [ *]Son enfance en famille (Les relations avec ses parents, ses frères et sœurs, son entourage, ainsi qu'une petite description de sa famille (leur travail, le nombre d'enfants, leurs différences d'âge, leur entente, etc...) Les activités de votre personnage, son cursus scolaire avant l'institut, bref, tout ce qui fait de lui ce qu'il est aujourd'hui.
  2. La manifestation de ses pouvoirs (conditions, réactions de son entourage, etc...)
  3. Son enfance et son adolescence (Comme ce sont passées les années d'étude, ce qu'il voulait faire de sa vie, ses amis, ses amours, etc...)
  4. Sa vie d'adulte (Sa situation familiale, ses ambitions, ses désirs, etc...)
  5. Situation Actuelle



Mon histoire ? Pourquoi vous voulez savoir mon histoire ? Vous êtes Cosaques ? Ou peut-être pire, Volks ? Mon histoire, je ne la raconte pas comme cela au premier venu, encore moins un avec une face de journaliste. Vous croyez que j'ai envie de me retrouver dans les tables du Ricanneur ? Merci bien... J'ai d'autres kneezel à fouetter !

Ava... Ton univers impitoyable. Oui, nous vivons réellement dans un monde impitoyable, et alors ? Nous n'allons pas passer notre vie dorloté par nos parents à pleurnicher parce que les autres sont méchants ? Les autres sont méchants ? Pas de problème, je le suis aussi et probablement plus qu'eux. La meilleure défense c'est l'attaque, alors attaque les autres avant qu'ils ne te blessent. Jusqu'ici cela m'a toujours bien réussi.


x Fαмiłłε & Łiεиs :
Anikeï Ivanovitch Lipovsky ( son père )
Iouliana Burianevna Vycilinskaïa ( sa mère )
Vikenti Anikeïevitch Lipovsky ( son frère )


Du côté de son père
Ivan Lipovsky ( son grand-père mourant )


Maxim Taronovitch Silitch ( son oncle par alliance )
Mariska Ivanovna Lipovskaïa épouse Silitch ( sa tante )
Yvarr Maximovitch Silitch ( son cousin )
Yuliya Maximovna Silitch ( sa cousine )


Du côté de sa mère
Stesha Zelimirovitch Vesna ( son oncle par alliance)
Onella Burianevna Vycilinskaïa (sa tante)
Sileny Steshaevna Vesna ( sa cousine )

Les noms de ses proches. (Parents, frère(s) et/ou sœur(s), grands parents, famille adoptive, etc...) Pas besoin de description particulière de ces personnages (PJ ou PNJ), leurs noms et statuts suffiront. IMPORTANT : Ces personnages seront accessibles aux différents coups de folie des Administratrices, bref, ne vous étonnez pas de les voir apparaitre ou disparaitre ici et là, en gardant bien évidemment à l'esprit que le pire peut toujours leur arriver.


x Ðiεμ : Thrud

x Ċσכεs : Quatre mots placés dans le règlement à poster entre les balises : [*hide][*/hide] sans *



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldantarya.superforum.fr
 
Ava Anikeïevna Lipovsky
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» t.A.T.u
» Leprechaun: Origins (2014, Zach Lipovsky)
» Dead Rising : Watchtower (2015,Zach Lipovsky)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldantarya :: Chapitre 3 :: Role-play :: Personnages-
Sauter vers: